Les sorcières d’Halloween sont passées ? Elles ont laissé des potirons ?

 

Les cucurbitacées… C’est le nom dont Cucurbita Pepo, que sont le joli pâtisson ou encore la courgette, et Cucurbita Maxima, avec le potimarron par exemple, font partie.

Il y a citrouilles et potirons ! Bien évidemment les Sorcières d’Halloween, elles, elles connaissent la différence, alors on vous l’explique !

La citrouille a souvent une forme ronde alors que le potiron, lui, c’est selon la variété et il peut être bien sûr rond, mais aussi ovale ou encore carrément biscornu. La citrouille propose la plupart du temps des tons orangés, alors que le potiron peut aussi être orange…  Mais également vert foncé et des fois jaunes. La chair des potirons est plus douce et sucrée que celle des citrouilles, qui, elle, est souvent filandreuse.

Bon vous l’avez compris, c’est pas simple de savoir tout de go s’il s’agit d’une citrouille ou d’un potiron. Sa solution pour bien les distinguer se trouve du côté du pédoncule du fruit : cette petite queue qui rattache le fruit au pied-mère.

Quand le pédoncule est dur avec des angles bien marqués et ne présente pas de renflement au niveau de la base, c’est une citrouille. Lorsque le pédoncule propose des bords arrondis moins marqués et sa forme est cylindrique sur le haut et s’élargie à la base, c’est un potiron !

On conserve les cucurbitacées normalement plusieurs mois entreposés dans une pièce ventilée et à 15°C mais… Ils se conservent aussi très bien au congélateur, coupés en dés ou en tranches, toutes peaux retirées. Sinon, dans l’immédiat vous pouvez, bien sûr, les transformer au gré de vos envies. Et vous avez envie de quoi ? Un petit potage au curry, une soupe coco, de la purée avec des patates douces et potirons, en gnocchis, en chutney, en confiture de Noël… Régalez-vous !