Avec le confinement, des envies d’ailleurs frappent à la porte… Eh bien, entrez et installez-vous qu’on en profite un peu !

 

Depuis l’Antiquité, nos plus grands philosophes étudient les plantes et les collectionnent. Bien sûr que la connaissance était la grande motivation de tels hommes, aussi et surtout parce qu’elles constituaient la base de la médecine de l’époque.

C’est à partir du XVIème siècle, que les missionnaires, les militaires et autres grands explorateurs découvrent de ‘nouveaux’ continents, de ‘nouvelles populations’, et évidemment de ‘nouveaux’ végétaux…. ‘Nouveaux’ pour eux, évidemment car les populations locales les appréhender depuis belle lurette. Un siècle plus tard, les expéditions botaniques battent leur plein et les bateaux, principaux moyens de transport de l’époque, se chargent de toutes les curiosités naturelles découvertes.

L’Humanité a toujours vécu grâce aux plantes. Et nous, dans nos jardins, sur nos balcons et nos terrasses, toutes ces plants nous semblent familières, mais elles ont chacune leur histoire. Tiens, par exemple, le Mimosa, lui, il est originaire d’Australie ! Et si on veut le cultiver chez soi, faut juste savoir d’où il vient, et quels sont ses besoins. La pomme, vous aimez les pommes ? Son histoire débute à la préhistoire dans les plateaux d'Asie centrale dans la région d'Almaty au Kazakhstan. Les Rhododendrons, eux sont presque tous originaires de Chine et du Japon. Les patates et les tomates, qui sont des plantes de la même famille, celle des Solanacées, et bien, elles sont originaires d'Amérique du Sud et plus précisément du Pérou. Avec la Tomate, on ajoute du Basilic ? Lui, est originaire d’Asie tropicale, des îles du Pacifique et de l’Inde. Bon, ok pour la Mozza, y’à pas d’arbre !  En tous cas, s’intéresser d’un peu plus près à nos chers végétaux, ceux qui nous accompagnent tous les jours dans notre environnement ou dans notre assiette, ça peut aider à passer un peu le temps… Portez-vous bien.