Vivaces ou annuelles, les plantes ont leur durée de vie. On n’a pas le choix, chaque espèce à un cycle de vie plus ou moins long… C’est la vie, quoi !

La nature est ainsi faite, toutes les plantes n’ont pas la même durée de vie. Les plantes vivaces sont déterminées ainsi car elles restent en place plusieurs années, elles sont pérennes. Par contre, si le système racinaire reste bien en place pendant des années et des années, leur partie aérienne disparaît ou sèche pendant l’hiver pour reprendre vigueur dès le printemps. Ce sont des plantes qui fleurissent moins abondamment que les annuelles, car la floraison ne leur est pas vital, étant entendu que les fleurs engendrent les fruits, puis les graines, qui, ces dernières sont la descendance de la plante. Et comme la plante est en place plusieurs années, elle a, en quelque sorte, du temps pour envisager sa descendance !

Les annuelles, elles, sont des petites plantes qui restent en place seulement entre les deux périodes de gel, pendant la belle saison donc ! Comme elles ne supportent aucunement les gelées, on les met en place après les gelées printanières, en avril-mai selon la région, et elles meurent de leur belle mort dès les premières gelées d’automne. N’espérez même pas les conserver d’une année sur l’autre, leur cycle est ainsi programmé : mise en place en fin de printemps et mort en début d’automne. Par contre, leur floraison est souvent spectaculaire et pour cause… Si l’on reprend l’explication relative à la ‘descendance’, ces plantes sont donc plutôt obligées de prévoir très rapidement et de façon importante de nombreuses graines, les bébés, pour espérer se reproduire au printemps suivant !

Aaahh d’accccooorddd… Les plantes ne font pas des fleurs et des fruits  juste pour nous faire plaisir alors !