Vous êtes plus Navets, Carottes, Betteraves, Panais, Céleri rave, Cerfeuil tubéreux, Persil tubéreux, Rutabaga, Chou rave, Onagre, Radis rose ou noir, Poireau, Pomme de terre et Patate douce, Topinambour, Crosne, Oca du Pérou, ou peut être Scorsonère ?

 

Les légumes racines n’ont pas forcément toujours la côte ! Pourquoi ? C’est du côté de l’épluchage que ça e joue ! Et oui, on n’aime pas ça, éplucher ! Et du coup, toutes les excuses sont bonnes : ça prend du temps, faut un couteau économe et je n’en ai pas, après avoir épluché y’en a partout des lanières de peau d’légumes, et pis après, faut les gérer les épluchures et le compostage, c’est pas mon truc ! Ok, ok… Ça c’est pour le côté obscure de la chose. Côté lumière, les légumes racines ont un très grand avantage : leur pouvoir de conservation. En respectant quelques règles simples, vous allez pouvoir en profiter tout l'hiver. Comment faire ? Si vous avez un jardin, laissez-les en place et récoltez-les au fur et à mesure de vos besoins. Sinon, un silo dans la terre est un moyen efficace ou un tambour de machine à laver enterré, vous pouvez aussi les placer en rang d’oignons à la cave ou au grenier, pourvu que ce soit assez aéré !

Si la corvée d’épluchage est vraiment trop contraignante, optez pour des légumes bio et mangez-les en entier avec leur peau ! L’autre gros avantages des légumes racines, c’est que pour pas mal d’entre eux, on peut manger leurs fanes (feuilles) ! C’est le cas des radis, des carottes, des navets, des betteraves et même du rutabaga. Leurs feuilles sont souvent très goûteuses en soupes, en salades ou encore poêlées à la manière des épinards ! Et si vous jetez un petit coup d’œil du côté de leurs bienfaits ‘santé’, alors là, vous allez les adorer. Vive les légumes racines !