Herbacée, arbustive ou Itoh, la Pivoine est une plante sublime qui magnifie un jardin, mais aussi un balcon ou une terrasse.

 

D’abord, c’est quoi la différence entre ces trois appellations ? La Pivoine herbacée forme des tiges (des herbes) qui sèchent en hiver et qui repoussent au printemps, c’est le principe des plantes vivaces. La Pivoine arbustive forme du bois qui reste en place toute l’année et qui grandit d’année en année. La Pivoine Itoh, qui se trouve finalement entre les deux, elle, elle garde une base en bois mais sa partie herbacée supérieure, qui se développe après le bois, sèche en hiver.

Herbacée, arbustive ou Itoh, savez-vous que les fleurs son comestibles ? Du moins, les pétales, car il faut toujours retirer le pistil, les étamines, le feuillage et la partie charnue blanche à la base de chaque pétale car elle apporte de l’amertume. Et du coup, faut-il préciser qu’il est préférable de cultiver ses végétaux au naturel ?

Pour un maximum de saveur, préférez utiliser des fleurs très parfumée, certaines ont des effluves de parfum de rose, d’autres des fragrances citronnées, et d’aucunes peuvent être très sucrées. Pour garder ses parfums intacts, le mieux est de ne pas laver les pétales et de les utiliser juste après la cueillette. Frais, les pétales s’accommodent avec les crudités, les salades ; infusés, ils parfument et colorent les tisanes et font de merveilleux sirops, sinon ils agrément les crèmes desserts et autres gâteaux.

Alors, ça y est, vous êtes décidé à l’installer ? En pleine terre ou en pot, la pivoine aime avoir un sol profond, riche et plutôt bien drainé. En pot, ça implique un pot profond d’au moins 40 cm, percé et des billes d’argile au fond pour faciliter le drainage. Une exposition ensoleillée sans soleil brûlant est parfaite, mais pensez aussi à l’abriter des courants d’air et des vents froids desséchants car ça, elle n’aime pas trop !