En plein confinement, le jardin permet plus que jamais de se mettre en mode ‘pause’ côté anxiété.

 

La nature, elle, continue son bonhomme de chemin et ça pousse au jardin ! Le jardinage est un excellent sport que l’on pratique en douceur mais, il est vrai qu’il y a des gestes que l’on aime plus ou moins faire. Et dans le genre : le désherbage tient la dragée haute évidemment. Du coup, et si une autre vision des choses se mettait en place ? Et si on laissait pousser ces plantes que l’on considère peut-être à tort comme indésirables ?… Certes, on va quand même garder un œil dessus histoire de ne pas se faire carrément déborder, on est d’accord ! Mais c’est un fait, certaines plantes dites ‘indésirables’ sont tout à fait intéressantes comme par exemple ce fâcheux pissenlit dans notre gazon ! Mais, mais… ses jolies fleurs jaunes sont mellifères, ce qui arrange très fortement nos abeilles en ce moment, et en plus, elles font également un excellent vin apéritif. Le plantain, celui qui a tendance à nous agacer fortement aussi ! Et bien ses jeunes feuilles se dégustent en salade et, justement, quand une abeille vous aura piqué, en frottant les feuilles sur la piqure, celle-ci sera beaucoup moins douloureuse. Le gratteron qui est une plante sauvage très ‘accrochante’, ses très jeunes pousses peuvent être consommées hachées crue en salade ou cuites en soupe ou à la poêle comme des épinards. En laissant monter la plante à graines, ces dernières peuvent être torréfiées afin d’obtenir une boisson similaire au café, mais bien sûr, ce n’est pas du café ! L’Ortie, faut-il encore la présenter ? Cette petite bombe alimentaire se consomme fraîche en salade, cuite à la poêle, en soupe, en beurre… Il y a plein d’autres plantes couvre-sols qui s’étalent d’année en année, laissez-les gagner de la place. Toutes ces plantes amènent de la biodiversité à votre espace de vie extérieur, et ce côté-là, c’est plutôt une excellente chose par les temps qui courent !