Ce lépidoptère, en clair, ce papillon, qui est nocturne, est originaire d'Extrême-Orient, de Chine, Corée et du Japon. C’est à priori après 2005, que la bête a été introduite accidentellement en Europe et aujourd’hui, on parle carrément d’une invasion !

C’est qu’il est bien parti pour ravager tous les buis d’Europe et de Navarre tellement il prolifère rapidement sous nos climats. Si la larve, la chenille, mange de préférence les feuilles et les rameaux des Buis, l’insecte est aussi capable de déguster au passage le feuillage de certaines espèces de fusains et de houx. Mais sa préférence reste toujours et d’abord le Buis… qu’il dévore avec frénésie. La prolifération de l’insecte est rapide car la chenille ne possède pas ou peu de prédateurs même si, au printemps, les moineaux domestiques et les mésanges nourrissent leurs oisillons avec. Les chauves-souris, elles, mangent les papillons Pyrale adultes.

Ce papillon est nocturne, du coup, les lumières de la nuit les attirent irrémédiablement… Alors, à compter d’avril, coupez les lumières extérieures pour ne pas les attirer dans votre jardin. Bon ok, c’est pas facile de dîner dans le noir sur la terrasse, mais ça vaut le coup pour la sauvegarde de vos buis, non ?

Sinon, sachez que la chenille est très sensible aux vibrations, alors n’hésitez pas à secouer vos arbustes avec un bâton. Et en plaçant au préalable un tissu au sol, les bestioles tomberont dessus… Rassurez-vous, les chenilles de Pyrale du Buis ne sont pas urticantes et ne présentes aucun danger pour l’homme. Il existe d’autres solutions à voir sur notre vidéo YT.