L’Orchidée papillon, le Phalaénopsis, reste incontestablement la plante chouchou de nos intérieurs. 

La plante est très généreuse et avec un peu d’attention, il est possible de la conserver plusieurs années et de la voir fleurir quasi toute l’année. Et ça, ça nous va très très bien.

Evidemment, pour se donner toutes les chances de profiter un maximum de la floraison, le rempotage est plus que conseiller. Celui-ci se fait tous les 2 ans et si vous vous êtes loupés, au maximum tous les 3 ans.

L’Orchidée papillon est une plante épiphyte ! Pas de panique… Ça veut tout simplement dire qu’elle ne pousse pas dans de la terre, mais qu’elle se développe sur l’écorce des arbres, toutes racines à l’air. Voilà pourquoi le substrat utilisé dans les pots de culture du Phalaénopsis est essentiellement composé d’écorces d’arbres. Du coup, le rempotage doit se faire dans un pot à peine plus grand que le précédant mais surtout dans un terreau spécial orchidée composé avec seulement… des écorces ! Après, c’est un rempotage classique en veillant à laisser les grands racines grises à l’air… Comme dans ses conditions de culture originelles. La plante aime les situations lumineuses mais sans soleil direct, derrière le voilage de la fenêtre, c’est parfait. Placez là, à l'abri des courants d'air froid, elle n‘apprécie pas du tout. Arrosez votre orchidée toutes les semaines, le bassinage est fortement conseillé avec une eau non calcaire (eau de pluie) mais à température ambiante ! Apportez de l'engrais liquide spécial orchidée une fois par mois. Et avec ça, elle va être belle en forme !