Ah c’qu’on est serré…

Un potager, c’est top ! Mais évidemment pour profiter une grande partie de l’année de nos légumes, il faut passer par la case transformation et ‘conserverie’ !

Evidemment, il y a la Congélation ! Avec peu de risque bactériologique, ce procédé reste le plus sûr et le plus simple tout en préservant les saveurs et les vitamines de nos légumes. Le Vinaigre est un bon moyen aussi car c’est son acidité qui va empêcher la multiplication des germes rendant ainsi la conservation beaucoup plus sûre. A vous les cornichons et autres pickles, mais évidemment, ça change un peu de goût des choses…. Et ça pique ! Le Sucre est fort bien connu comme moyen de conservation par le biais des confitures, les fruits sont confits. Certes, ce procédé est très bien adapté aux fruits mais n’hésitez pas à tenter des confitures de légumes avec des tomates vertes et rouges, d’autres de potirons ou de courgettes, certaines de poivrons… L’Huile, est aussi utilisée pour la conservation comme, par exemple,  pour les sardines mais ‘ah c’qu’on est serré au fond de cette….’. Euh, sinon, pour les légumes, l’huile est utilisée entre autre pour des pestos d’herbes aromatiques, avec du basilic, de la roquette, de la ciboulette, de la bourrache… Le sucre et l’huile favorisent la conservation simplement du fait de leur composition naturelle qui rend le milieu inadéquat au développement des bactéries et des germes. Il y a aussi la fermentation. On la retrouve dans notre quotidien lorsque l’on mange  des fromages, des yaourts, quand on boit une bière etc. Au potager, on utilise la lacto-fermentation pour conserver les légumes dans un bocal stérilisé remplit d’eau et de sel. Ce sont les ferments lactiques des légumes qui acidifient le milieu et empêchent le développement des germes. Le Séchage et la Déshydration sont simples à faire au four ou dans un déshydrateur. Et puis, il y a l’Appertisation, les Bocaux quoi ! Qu’il faut d’ailleurs surtout bien stérilisés mais aussi les cuire suffisamment longtemps une fois remplis pour éviter tout risque d’intoxication. Ah oui, là, on rigole plus et on vous explique tout ça dans notre vidéo ‘Stérilisation’.