A la Sainte Catherine...

Tout bois prend racine ? 

Le dicton parle normalement de bouturage, mais on retient surtout le thème des plantations ! Et c’est tant mieux, car la période est juste géniale pour le sujet.

Grâce aux pluies automnales qui tombent allégrement, et grâce à un sol encore bien réchauffé suite à l’été caniculaire que nous avons vécu, les conditions sont réunies pour réaliser, en toute confiance, vos plantations !

Les deux grandes périodes de plantation sont le printemps et l’automne, mais si vous avez prévu de rajouter des plantes dans votre espace de vie extérieure, prévoyez de le faire en ce moment. Car rien n’est moins sûr pour le printemps, est-ce que les conditions seront aussi optimales ?

Vous pouvez procéder à toutes les plantations imaginées. Les grands arbres et les arbustes, les plantes vivaces, les bisannuelles. Seules les plantes annuelles seront comme d’habitude plantées après les gelées du printemps et disparaitront, également comme d’habitude, dès les gelées automnales.

La différence entre arbres et arbustes ? C’est une question de taille, à taille adulte. Un arbre mesure plus de 7 mètres à taille adulte, alors qu’un arbuste ne dépasse pas les 7 mètres à taille adulte ! Cette notion de ‘taille adulte’ est un point à prendre en compte impérativement surtout avant la plantation, car c’est elle qui, finalement, va déterminer l’emplacement final du végétal. Saviez-vous que la plante développe autant de masse sur la partie aérienne qui nous est visible, que celle sous terre ? Ah là, on comprend mieux l’importance de la profondeur de sol, non ?