Un des principes de base dans le jardin naturel consiste à laisser le moins longtemps possible la terre nue. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une terre qui ne « travaille pas » va s’appauvrir par les phénomènes de lessivage et d’érosion, ou bien se trouver colonisée par des « mauvaises herbes » (la nature a horreur du vide !).